Hergé une histoire belge !

Dans certains pays le mot “Tintin” désigne à la fois les bandes dessinées et les dessins animés. C’est une preuve de l’importance mondiale de cette œuvre qui donne envie d’aller à la rencontre d’Hergé, le créateur du personnage.

Naissance et premiers dessins

Georges Remi alias Hergé naît le 22 mai 1907 dans la capitale du pays : Bruxelles. Peu avant sa vingtième année, il publie ses premiers dessins.

En 1924, il choisit un pseudonyme simple : ses deux initiales ‘R’ et “G”. Prononcées à l’envers, elles s’entendent “RG” ou “Hergé !

Le jeune homme sera un scout assidu. Il va alimenter en dessins “Le Boy-Scout belge”, une publication paraissant chaque mois et éditée par ce mouvement de jeunesse.

De 1926 à 1929, Hergé signe dans la revue sus-citée “Les Extraordinaires Aventures de Totor”. Ce dernier est chef de patrouille. À cette époque, les dialogues permettant de suivre les aventures américaines de ce jeune chef scout sont placés sous les images.

Phase de croissance

Même si unibet existait alors, peu de gens auraient parié que ce jeune dessinateur deviendrait aussi célèbre lorsqu’en 1928, “le XXe Siècle” un journal droitiste et catholique à publication quotidienne de la capitale belge demande à Hergé de lui proposer un supplément afin de toucher un public jeune.

Le dessinateur lance le 10 janvier 1929, “le Petit Vingtième”. C’est dans ce supplément qu’apparaît le personnage mythique dans l’aventure intitulée “Tintin au pays des Soviets”.

Après la Russie, la rédaction souhaite que le jeune reporter et son petit chien Milou visitent le Congo, souhait exaucé par le dessinateur de l’explorateur. Ainsi, entre 1930 et 1931, Tintin magnifie l’œuvre de la Belgique au Congo. Cette œuvre doit bien sûr être comprise dans le contexte de l’époque de sa publication.

Suivront plus d’une trentaine d’œuvres d’abord en supplément, puis en tant qu’œuvre de bande dessinée totalement détachée du journal.

by · in Magazinebw

Comments are closed.